3-Polis. Trois lieux, trois souvenirs

"3-Polis I". Huile sur toile, 40 x 40 cm, 2013

« 3-Polis I ». Huile sur toile, 40 x 40 cm, 2013

"3-Polis II", Huile sur toile, 40 x 40 cm, 2013

« 3-Polis II », Huile sur toile, 40 x 40 cm, 2013

"3-Polis III", Huile sur toile, 40 x 40 cm, 2013

« 3-Polis III », Huile sur toile, 40 x 40 cm, 2013

Tout lieu et tout temps a ses couleurs. Chaque ville, bourg ou village prend des couleurs différentes dans les souvenirs que l’on en garde. Nous y avons vécu avec nos parents au milieu des rues et d’impasses qui étaient alors connues. Nous reconnaissions les bruits du matin et les odeurs de la nuit qui approchait sans même ouvrir les yeux. Après, nous partons. Nous donnons à ce nouveau lieu ses couleurs – nous y avons été jeune ; peut-être joyeux ou triste et angoissé. On l’a apprivoisé.

Après, nous changeons à nouveau de place. Des rues, des toits des maisons, des arbres sont devenus les nôtres.

Regardons maintenant ce que deviennent les lieux que nous avons connu auparavant. Ils deviennent semblables. Nous confondons les rues, parce que nous ne savons plus dans quelle ville elles étaient. Ce café où les glaces étaient si bonnes – elle était bien ailleurs. Ou cette maison en brique rouge – il n’y avait qu’une seule dans cette rue, mais nous nous en souvenons comme si elles avaient toutes eu des murs rouges. Ce qui reste, ce sont des couleurs. Et ce ne sont pas les vraies ; mais celles que nous avons donné à ces lieux.

Moi, je me souviens de Cracovie comme d’une ville faite de diverses teintes de gris ; enrichies par le vert des arbres du parc qui fait le tour de la vielle ville, ou alors de l’éclat de l’or et du rouge des feuilles en automne, et de la bande couleur acier de la Vistule, avec la silhouette toute en bosses du dragon au bord du quai.

Charlotte, l’amie de mon fils, a ramené de Cracovie le souvenir des murs en brique rouge, et du rouge comme couleur dominante.

Ćmielów, minuscule bourg où je suis née, a pour moi toutes les teintes de marron et des jaunes de miel. Sans doute est-ce à cause des caramels Krówki et de la bière bue avec mon père au bar Pod Gawrońcem(Au Corbeau freux). Et, bien sûr, des tournesols, dont on arrachait les fleurs qui piquaient et salissaient les doigts, pour en ronger les graines.

Des lieux qui ses suivent, des tâches de couleur dans mon souvenir, des étapes colorées de la vie.

Publicités

A propos elaprokopek

Je suis née il y a suffisamment longtemps pour pouvoir utiliser en toute légitimité la phrase « de mon temps... » - ainsi que quelques autres qui sont le privilège de l'âge, à l'exception peut-être de « ah, les jeunes de nos jours... » - puisque je considère la jeunesse comme une espèce éteinte. Je peins, je fais la cuisine, le ménage ; je regarde, j'attends, j'écris... Un jour, la peinture a rejoint dans ma vie l'écriture, si bien que l'un commente l'autre et inversement.
Cet article, publié dans Naissances des toiles, Paysage, Peinture abstraite, Séries, Ville, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour 3-Polis. Trois lieux, trois souvenirs

  1. grazyna dit :

    Wspomnienia … często wspominam – myślę o tym co było wcześniej – czy było lepsze czy gorsze ? U mnie wspomnienia mają kolory pastelowe 🙂 Piękne obrazy – Pozdrawiam 🙂

    • elaprokopek dit :

      Dziękuję Grażyno i witam Cię serdecznie. Wspomnienia zawsze robią się Pastelowe, wszystko delikatnieje i troszkę się jakby rozmywa. A z podgladu twojego bloga domyslam się, że pastele to twój koloryt :-). Na zamówienie pracuję teraz nad « salonowym » portretem czarnej kotki – myślę,że cię zainteresuje ;-). Pokażę go wkrótce.

  2. jane moller dit :

    Très interessant et trois belles interpretations !

    • elaprokopek dit :

      Merci beaucoup! Après avoir un peu exploité les fonds de mes tiroirs, j’étais contente de présenter des tableaux tout frais. Et je continue dans cette veine – je viens de finir un autre triplet.

  3. izys dit :

    J’aime cette série et l’harmonie des couleurs des 3 un par un et des 3 ensemble !

    • elaprokopek dit :

      Merci beaucoup! Jusqu’ici, mes séries s’échelonnaient sur pas mal de temps, c’étaient plutôt des motifs récurrents, là, j’apprécie beaucoup l’exercice des séries rapprochées… j’en ai deux autres parmi les tout récents qui attendent la publication.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s